Comment se porte le crédit immobilier pour cet été ?

Posté par sur Sep 3, 2018 dans Non classé | 0 commentaires

Comment se porte le crédit immobilier pour cet été ?

Investir dans l’immobilier attire tous les profils. C’est d’ailleurs pour cette raison que les banques proposent de plus en plus d’offres allant dans ce sens ! Si au début de l’année, les taux étaient dits comme « favorables à l’acquisition bancaire », certains changements peuvent s’opérer durant les quelques mois à venir. Que faut-il retenir du crédit immobilier pour la période estivale ? Découvrez tous les détails sur ce prêt avant de souscrire.

Des taux de crédits de plus en plus intéressants

Lorsqu’il est question de crédit, le taux d’intérêt est le paramètre principal à prendre en considération. Pour cet été, celui destiné à l’immobilier est encore plus attrayant pour les futurs acquéreurs comparés aux chiffres mentionnés il y a de cela quelques mois. C’est d’ailleurs ce que note l’IFOP grâce à l’optimisme des utilisateurs du crédit immobilier en vue d’acheter un bien.

Un contexte favorable à l’achat

Depuis le mois de juin, les acquéreurs se font de plus en plus nombreux à solliciter un crédit immobilier. Pour cause : plus de 62% de ces derniers estiment que la période estivale est la plus adéquate pour réaliser un achat que ce soit du point de vue politique ou économique. Il s’agit d’une avancée de 2 points en plus par rapport aux autres périodes. Bien que l’envie soit importante, les achats ne se sont pas aussi développés que prévus sur les deux dernières années. C’est pour cette raison que les banques en ligne de l’Hexagone sont devenues plus nombreuses à proposer des offres dont le taux de crédit est en baisse.

Des taux variables chez certaines banques

Si certaines banques en ligne proposent tout simplement de baisser les taux du crédit immobilier, d’autres ont prévu de mettre en avant des taux variables. C’est notamment le cas de Fortuneo depuis le mois d’avril. En fonction de la banque, les paramètres utilisés pour établir ce dernier peuvent changer. Néanmoins, la durée de l’emprunt reste le plus utilisé pour savoir quel taux est le plus judicieux pour le crédit immobilier. Grâce à cette pratique, chaque profil est avantagé en fonction de ses besoins et ses possibilités de remboursement, ce qui est un plus pour les acquéreurs.

Une grande diversité d’offres sur le crédit immobilier

Pour d’autres établissements bancaires, il ne s’agit pas seulement de faire baisser les taux du crédit immobilier. En effet, il est aussi question de faire connaître leurs nouvelles offres pouvant répondre aux besoins des acquéreurs pour l’été. C’est notamment le cas de Monabanq qui prévoit la mise en place d’un nouveau dispositif adapté aux investissements immobiliers pour l’année à venir.

Souscrire à un crédit immo : Plus simple cet été !

L’un des autres atouts du crédit immobilier pour cet période estivale est la facilité d’inscription. Comme le met en avant Boursorama Banque, les étapes de souscription sont simplifiées et la validation se fait dans les plus brefs délais. Il est alors normal de voir le taux de demande de financement en hausse pour ce deuxième trimestre de l’année. En effet, il est possible de compter une augmentation de plus de 20% par rapport aux premiers mois de l’année. Comme le disent les professionnels dans le domaine, l’été est donc le moment idéal pour demander un financement pour l’acquisition d’un bien immobilier. Pour les primo-accédants, près de 50% des demandes pourraient être accordées tandis que le taux est de 60% pour les secundo-accédants.

Les banques face à leurs objectifs

Suite au contexte économique actuel, il a été remarqué que le pouvoir d’achat des français est en baisse. Face à cela, les taux de crédits sont pourtant restés intacts sur les dernières années. Lorsque l’assurance et les autres coûts ne sont pas pris en compte, il semblerait que le taux du crédit immo était même estimé à 1,46% il y a de cela 2 mois. Pourquoi une telle baisse peu conséquente ? Tout simplement car les banques en ligne doivent atteindre leurs objectifs et attirer le plus de nouveaux clients possibles sans pour autant dépasser les seuils qui leurs sont autorisés. Ainsi, il faudra attendre que le pouvoir d’achat augmente un peu pour que tous les profils soient réellement avantagés par les taux de crédits instaurés par les banques en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *