Apport personnel dans un crédit : le constituer avec un emprunt, c’est possible !

Posté par sur Mar 6, 2018 dans Actualité | 0 commentaires

Avoir un apport personnel, ou verser une partie des dépenses pour la réalisation d’un projet de sa poche lors d’un crédit, peut avoir des effets positifs sur la réussite de cette demande de prêt en question. En règle générale, il s’agit d’un montant entre 10 à 20 % du capital total. Ce qui peut représenter une certaine somme si le montant demandé s’avère élevé. Heureusement, il est possible de le constituer avec un autre prêt.

Demander un crédit personnel : la solution pour faciliter vos prêts

Cependant, il faut savoir qu’il n’existe pas encore de prêt affecté pour vous permettre de financer facilement jusqu’à 20 % de vos projets. La seule option reste donc de demander un prêt personnel. Plusieurs organismes financiers en proposent de nos jours. Ce peut en être en ligne ou non.

Le crédit personnel ne nécessite pas de justificatif d’utilisation, contrairement aux prêts affectés. Ainsi, vous pouvez gérer vous-même l’utilisation des fonds qui vous ont été accordés.

En optant pour un emprunt, vous évitez de surcharger vos proches. Bien souvent quand il s’agit de trouver ce genre de financement, ce sont vers eux que les emprunteurs se tournent. De quoi créer parfois des tensions. Renseignez-vous sur ce lien pour plus de détail.

L’apport personnel est-il obligatoire ?

C’est surtout dans le cadre de la création d’une entreprise que l’apport personnel est obligatoire. Mais de façon générale, cet apport n’est pas une obligation dans les autres demandes de prêt. Néanmoins, elle pourra jouer un rôle majeur dans la réduction des taux.

Et en plus de réduire les taux, il permet également de rassurer les banques quant à la fiabilité de l’emprunteur et son investissement dans le projet. Bien évidemment, le prêt d’honneur de la CCI est à part. Ce dernier ne nécessitant pas d’apport, mais s’obtient simplement sur engagement.

Avoir ce genre fond est indispensable même pour un crédit à la consommation classique : prêt immobilier, crédit auto, etc., et ce, même si les organismes disent le contraire. La présence d’un apport pourra accélérer la libération des fonds. C’est une sorte de garantie qui participe à la mise en place d’une relation de confiance entre l’emprunteur et sa banque.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *